La vérité sur les cosmétiques de Rita Stiens

img29370

La vérité sur les cosmétiques est le fruit d’une longue enquête réalisée par la journaliste allemande Rita Stiens. Je m’intéresse aux produits naturels et bios depuis quelques années, mais c’est un domaine où les informations sont tellement touffues et éparses, qu’il vaut mieux, je crois, préférer un bouquin fiable sur le sujet pour s’y retrouver un peu dans cette jungle.
Ce guide complet a pour but d’informer les consommateurs sur les dangers que constituent la plupart des cosmétiques vendus sur le marché, autant au niveau de la santé humaine que des risques sur l’environnement. En effet, Rita Stiens classe en trois catégories toutes les plus grandes marques, y compris les produits issus de l’agriculture biologique et ceux étiquetés « produits naturels » : une catégorie rouge qui correspond aux produits pouvant contenir les substances chimiques autorisées par la loi, une catégorie orange concernant les produits dits « naturels » mais qu’ils ne le sont pas réellement – et pour ces types de produits, le risque est grand de se faire arnaquer ! –  et une catégorie verte pour les produits naturels et bio qui respectent les chartes.
Qu’il s’agisse de soins pour le visage, le corps et les cheveux, de maquillage ou de protection solaire, tous les produits sont évalués et les ingrédients détaillés (composants, mode de conservations, conservateurs utilisés, effets secondaires, risques, mensonges et astuces de l’industrie des cosmétiques pour berner le consommateur). le délicat problème des tests sur les animaux est également évoqué. Pour moi en tout cas, la mention « non testée sur les animaux » prime sur tout le reste.
Un petit cours de biologie est même intégré et, enfin, une annexe très utile est consacrée aux différents labels et logos. Voilà donc un ouvrage indispensable qu’il faut absolument consulter avant d’acheter ses cosmétiques.

PS : Le Monde a publié un article alarmant sur les pertubateurs endocriniens. Les cosmétiques sont concernés : « parfums, déodorants, laques, gels, vernis à ongles, lotions après-rasage, lubrifiants. Ils servent alors principalement d’agents fixateurs. » Raison de plus d’être prudent…

Publicités
Catégories : Lire pour agir | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :