Nous sommes toutes et tous des faucheurs de chaises BNP et HSBC

Cela pourrait être un gag, cette histoire de chaises réquisitionnées. Mais pas du tout. C’est bien ce qui m’inquiète. Si j’ai eu envie de participer à ce (tout petit) acte de résistance, c’est que je vois plus ou moins ce qui est en train de se profiler à l’horizon. Campagnes dans les médias, bien orchestrées, pour faire passer zadistes, militants écolos, citoyens désireux de mettre en valeur d’autres pratiques, adeptes du vélo et de la décroissance, anti-corridas, viticulteurs refusant d’utiliser des produits chimiques… bref, la liste est longue, pour de dangereux terroristes et contestataires. Comme si il n’y avait pas d’acte plus grave en ce monde que de réquisitionner des chaises !! Oui mais attention, il s’agit des chaises d’une banque, et ça change tout…

Cela ne vous rappelle rien ? Isoler les gens qui pensent autrement, les faire passer pour des gens dangereux, distiller la peur (si ça se trouve, mon blog est déjà sous surveillance !!). Moi ça me rappelle certains régimes, ce qui est arrivé à Edward Snowden (qui d’ailleurs a apparemment dénoncé la loi Valls sur le renseignement) et pas mal de lectures. Ouais, Big Brother is watching you…

Rappel des faits (source : Attac France et Reporterre)

Le 7 mars dernier, Attac avait mené une action citoyenne en réquisitionnant 5 chaises dans l’agence BNP Paribas de Paris Voltaire pour exiger la fermeture des sept filiales de la banque aux îles Caïmans. Thomas Coutrot, porte-parole d’Attac France, est convoqué au commissariat de police du onzième arrondissement de Paris le mercredi 10 juin à 9 h pour répondre des faits de « vol en réunion ».

L’association commente : « Au lieu de poursuivre les banques pour leur implication dans l’industrie de l’évasion fiscale qui coûte chaque année de 60 à 80 milliards d’euros à l’État français, la police poursuit celles et ceux qui ont jugé nécessaire d’agir face à une situation insupportable. Nous appelons à soutenir Thomas Coutrot, sur place en faisant le chemin avec lui de l’agence BNP Paribas la plus proche jusqu’au commissariat, ou via Internet et les réseaux sociaux en diffusant une photo de vous, une chaise à la main, accompagnée du message ’Nous sommes toutes et tous des faucheurs de chaises BNP et HSBC ! »

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités
Catégories : De mauvais poil | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Nous sommes toutes et tous des faucheurs de chaises BNP et HSBC

  1. keisha41

    Pas au courant…
    Ah mais je tilte sur ton nom folfaerie, il y a du faerie dedans (mon p’tit patelin vient d’accueillir le geek faeries, je te dis pas l’ambiance…)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :