A quand le changement ?

J’ai changé de blog et de formule parce que je voulais un espace qui me ressemble davantage. Je lis de moins en moins, d’abord parce que je passe beaucoup de temps « dehors », ce dehors regroupant aussi bien mon jardin, mes prés, la forêt en face de chez moi ou les bords de Loire. Et puis aussi parce que depuis quelques temps je n’ai plus guère de goût pour la littérature générale. En revanche, les bouquins sur l’écologie et la littérature de l’imaginaire, celle qui regroupe la fantasy, le fantastique, etc. débordent de mes étagères. Et la liste de mes achats pour cette fin d’année est plutôt longue !

J’ai bien besoin de m’immerger dans ces mondes lointains et des royaumes oubliés parce que ce monde actuel me dérange de plus en plus, m’inquiète et me consterne. Arrivera un moment où il me terrifiera peut-être.

62336049

Et je ne parle que de la France…

Rien de bien ne sortira de la COP 21, le gouvernement et la justice s’acharnent sur des zadistes, des faucheurs d’OGM, de chaises (garde à vue pour une militante qui a fauché une chaise à la BNP), sur les Anonymous qui protestent contre l’enfouissement des déchets nucléaires. Et même sur les clowns pacifiques qui sont souvent placés en tête de cortège des manifs, histoire de désamorcer l’agressivité des forces de l’ordre !

source : stripsjournal.canalblog.com

source : stripsjournal.canalblog.com

Mais rien n’est fait contre les braconniers ou chasseurs, les éleveurs qui éliminent impitoyablement le pinson, le bouquetin ou le loup, ou qui cassent et dégradent les biens publics, rien contre le type qui attaque à coup de pelle le président de la LPO, rien contre les éleveurs-voyous qui ont saccagé les locaux d’une association défendant les loups en Lozère, rien contre les gendarmes ou ceux qui sont responsables de la mort de Rémi Fraisse – l’enquête traîne en longueur – rien contre ceux qui nous polluent, qui exploitent les bêtes (je pense à la ferme des mille vaches entre mille exemples) et le tout se passe dans une indifférence presque totale.

64536653

Les citoyens qui résistent et s’indignent sont pris pour cibles, inquiétés, harcelés, militants comme lanceurs d’alerte. On dirait qu’en France, aujourd’hui, défendre le Vivant est devenu une tare, un acte suspect. Mais je laisse mon pessimisme de côté parce que, malgré tout, la résistance est bien là, elle est amorcée, et le changement est parfois perceptible. Dans les actes, les pensées, au quotidien. Il faut continuer à résister. Et à lire pour s’informer. Si grâce à mes modestes chroniques je parviens à faire réfléchir, à faire douter, alors ce blog aura bel et bien une place légitime et une raison de perdurer.

source : stripsjournal.canalblog.com

PS : tous ces dessins satiriques proviennent du site : stripsjournal.canalblog.com

Publicités
Catégories : De mauvais poil | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :