Patte-Blanche de Marie-Aude Murail

Je cherchais un titre de M.A. Murail pour l’un de mes neveux, adapté à son âge, et je tombe sur ce titre dont un loup est plus ou moins le héros. J’étais bien curieuse de savoir si l’auteure allait, comme tant d’autres, nous dépeindre un « grand méchant loup » et j’ai donc commencé ma lecture, assez sceptique.

Mais le fond comme la forme m’ont séduite. L’histoire commence conne un conte traditionnel, et on peut bien songer à quelques références célèbres chez Grimm ou Perrault entre autres. Mais ici, c’est le chasseur, grand tueur de loups, qui a le mauvais rôle. L’animal lui, est perçu comme une créature magique qui permet au méchant de l’histoire de dévoiler son abominable forfait. Sous l’apparence légère du conte, Marie-Aude Murail nous livre un récit bien sombre, qui traite du rejet d’un enfant, d’une séparation douloureuse (thème intéressant de la gémellité) et enfin de créatures soit-disant féroces, se montrant plus généreuses que le seigneur de cette courte histoire.

Autant d’enseignements à tirer pour l’enfant qui s’essaiera à lire seul, et un parfum de nostalgie, sans aucun doute, pour l’adulte qui aura la curiosité d’ouvrir ce livre bien sympathique.

Publicités
Catégories : Avec ou sans pattes | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :