Les vraies fées de la nature de François Lassere

Les vraies fées de la nature - Couv HD

Un gros coup coup de coeur pour ce bel ouvrage édité chez Plumes de carotte. Une reliure et une présentation soignées, presque luxueuses, et un thème bien original. Le naturaliste François Lassere, aidé par le photographe Stéphane Hette, est parti à la recherche des fées. Des vraies fées, celles qui ont inspiré les croyances populaires, qui ont fait naître la fée Clochette, celles qui se laissent voir ou apercevoir au détour d’une allée forestière brumeuse, près d’un étang encore un peu sauvage, dans le joyeux fouillis d’une prairie fleurie.

Je veux parler des insectes, des ces bestioles ailées de la famille des libellules, du gendarmes et de la coccinelle asiatique, mais aussi des ces merveilleux papillons qui enchantent nos étés. Les voilà présentés, dévoilés et mis en valeur par le travail incroyable du photographe. Celui-ci n’a fait aucune retouche sur photoshop, il a utilisé des mini-flashs qui isolent le sujet du fond. Cela donne un résultat étonnant, à tel point que j’ai parfois douté et me suis demandée s’il s’agissait vraiment d’une photo et non d’une illustration. Les textes quant à eux sont volontairement dépouillés, à l’unisson du travail du photographe. Une brève présentation, le nom latin de l’insecte, puis quelques lignes sur son pouvoir naturel et sur son pouvoir magique. Et oui, les insectes ont des pouvoirs magiques, alors bienheureux celui qui parvient à les croiser, dans son coin de jardin, ou lors d’une promenade bucolique dans la nature.

Une façon détournée aussi de réhabiliter, un peu, ces insectes dans le coeur des lecteurs. La plupart d’entre nous ne prêtent que peu d’attention au vol d’une libellule, et on se dit, brièvement, oh le joli papillon, après avoir repéré une paire d’ailes chatoyantes au creux d’un massif de fleurs. Mais si on prend le temps de regarder, on se rend compte que la magie et la féérie sont partout dans la nature.

Alors bien sûr, certaines espèces sont plus rares que d’autres, la biodiversité des insectes est elle aussi menacée. L’auteur espère bien que l’on regardera différemment la sauterelle, le caloptérix ou le lucane cerf-volant après cette féérique lecture.

PS : saviez-vous que le mot scarabée vient du grec Skarabos ? Ne pensez-vous pas à la fée Carabosse ?

Ci-dessous, photo du magicien, Stéphane Hette, admirez…

Photo de Stéphane Hette

Photo de Stéphane Hette

Publicités
Catégories : Avec ou sans pattes | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :